Recherche personnalisée

19 janvier 2015

BMW M3 CSL 2003

La BMW M3 e46 CSL, pour "Coupé Sport Lightweigh", fut présentée pour la première fois au salon de Frankfurt 2001 en tant que concept-car, mais contrairement à la M3 e46 GTR à moteur V8, celle-ci ne fut pas conçu par raison d'homologation en compétition, sa principale raison d'être était de faire plaisir à quelques clients fortunés de la marque désireux d'exploiter leurs autos sur circuit sans s'encombrer d'un équipement de confort superflus inutile dans ce cas d'utilisation précis. Mais comme souvent sur ce type de production à la valeur grandissante au fils des ans, leurs propriétaires préféreront souvent les garder comme objet de convoitise bien au chaud sous une bâche dans un garage et aller les dégourdir de temps en temps, souvent le dimanche quand les routes sont moins chargés. Ça ce comprend aussi. La M3 CSL fut fabriquée à environ 1400 exemplaires.
Esthétiquement c'est avec peu de détails que BMW à sut rendre sa M3 encore plus agressive mais pourtant un bon nombre d'éléments extérieurs sont spécifiques. Elle se distingue de la M3 standard par l'emploi de plastique carbone CFP pour le bouclier avant, les rétros, le toit qui pèse 6 kg de moins que son équivalent en acier et une partie du bouclier arrière qui utilise aussi ce matériau. A l'intérieur le dessin de l'habitacle reste inchangé mais reçoit lui aussi sa part de fibre de carbone sur toute la planche de bord et la console centrale, de même pour les panneaux de portes et la coque des sièges baquets. Toujours dans un but d'allègement maximum, la plupart des équipements de confort jugés indispensables dans une GT comme la climatisation, le GPS ou encore le système audio ont été supprimés. Viennent s'ajouter a cela de l'alcantara sur le volant et la poignée de freins à main. Au total ce sont 110 kg de perdu sur la M3 standard.
La finition , la qualité des assemblages et des matériaux sont de très haute volées.
La M3 e46 CSL hérita donc de ce qui restera l'ultime évolution du 6 cylindres 3.2 litres S54 BMW. Il développe maintenant 360 chevaux à 7900 tr/mn contre 343 sur la version standard et le couple gagne 5 nm pour atteindre 370 nm à 4900 tours. Les valeurs de puissance et de couple augmentent mais sont donc obtenues au même régime qu'auparavant. Le rendement du 3.2 litres atteint les 111 chevaux/litre ce qui est exceptionnel pour un moteur atmosphérique. La boite mécanique à 6 rapports n'est pas présente sur la M3 CSL, seule la boite séquentielle SMG II considérée comme la plus sportive est donc disponible, elle autorise des passages de rapports en 0,08 secondes et dispose d'une option "launch control" pour les adeptes des départs arrêtés.
On trouve du carbon CFP jusque sur la boîte à air du moteur.
L'ensemble de ces mesures prises pour repenser la conception de la voiture amènent à un résultat surprenant d'efficacité sur circuit. Les suspensions restent très proches de la version standard mais s'en différencient par des ressorts plus courts et des amortisseurs plus fermes en détente comme en compression. Les freins à disque percés et ventilés ont un diamètre plus grand de 345 mm à l'avant et 328 à l'arrière. Le poids descendu à 1385 kg et les jantes plus grosses de 19 pouces en 235/35 à l'avant et 265/30 à l'arrière chaussées de pneus spéciaux Michelin Pilot Sport Cup viennent finir de transfigurer le comportement dynamique de la M3.
  • 6 cyl. en ligne 24 s, 3246 cm3
  • 360 ch à 7900 tr/m
  • 370 nm à 4900 tr/m
  • 1385 kg - à vide DIN
  • 0 à 100 km/h : 4,9 s
  • 0 à 160 km/h : 10,9 s
  • 0 à 200 km/h : 16,8 s
  • 250 km/h (limitée)
  • L/l/H : 4,49 / 1,78 / 1,36
  • Voies Av/Ar : 1,51.8 / 1,52.5
  • Empattement : 2,73.1 m