Recherche personnalisée

9 février 2015

Ferrari F430 Scuderia 2007

Par le passé la conception de la Ferrari 360 Challenge Strandale avait été directement développée et dérivée de la version de course, pour la F430 Scuderia, c'est la F430 de route qui servit de base. Michael Schumacher - sept fois champions du monde Formule 1 dont cinq fois avec Ferrari de 2000 à 2004 - fut directement impliqué dans la mise au point de la voiture. Avec son temps record pour une Ferrari de route de 1 minutes et 25 secondes - qu'elle partage avec la Ferrari Enzo ! - sur sa piste d'essai privé de Fiorano, le changement de direction pris pour la F430 Scuderia se veut pour le moins réussi.
Le design de la Ferrari F430 étant déjà aérodynamique , agressif et réussi , les aérodynamiciens de Maranello ont apportaient leurs lots de modifications dans le but d'améliorer le ratio appui/aéro , augmenter l'appui sans dégrader la pénétration dans l'air. De par ces modifications le Cx régresse légèrement de 0,1 (0,34 contre 0,33 sur la F430) mais l'appui augmente significativement de 10% et le pilote peut maintenant compter sur 75 kg d'appui dès 150 km/h et 300 kg à 300 km/h. Pour réussir ces améliorations elle arbore un nouveau diffuseur , le spoiler avant à été redessiné et l'aileron arrière est plus imposant , les flancs ont étaient retravaillés et l'assiette rabaissée de 15 mm. Elle est aussi immédiatement identifiable à ses deux bandes façon GP qui la traverse et ses retroviseurs carbone. A l'intérieure cuire , carbone et alcantara ce mélangent avec esthétisme dans un habitacle sportif à la couleur noir prédominante.
Sous la lunette arrière , la puissance et le couple du V8 atmosphérique gagnent 20 chevaux et 5 newton-mètre par rapport à une F430 standard pour un total de 510 ch à 8500 tr/m et 470 nm de couple à 5250 tr/m dont 80 % sont disponibles dès 3000 tr/m. Le rendement du V8 4.3 litres atteint maintenant les 118,5 chevaux/litre en atmosphérique et Ferrari nous rappel ainsi sa force de motoriste. La boite F1 Superfast se montre sous deux visages différents selon la sollicitation de l'accélérateur ; sous les 3000 tours et une pédale enfoncer de moins de 40 % les passages de rapports s'effectuent en 160 milliseconde pour plus de souplesse et de confort mais au delà en conduite sportive , ils sont réduits à 60 millisecondes , soit deux fois plus rapide qu'une Ferrari F430 Standard.
Plus que l'augmentation de la puissance , ce qui reste la vrai force de la F430 Scuderia c'est la perte de 100 kg. L'aluminium est omniprésent dans la structure du châssis jusqu'aux triangles superposés avant/arrière et les étriers de freins 6 pistons à l'avant et 4 pistons à l'arrière sont du même matériau. Le système de freinage développé avec Brembo est en carbone-céramique avec des disques ventilés et percés de 398 mm à l'avant et 350 mm à l'arrière , tous mordus par des étriers fixes à 6 pistons. Avec l'ensemble des modifications réalisées , la F430 Scuderia ne pèse que 1350 kg din avec une répartition des masses idéale de 47 % sur l'avant et 53 % sur l'arrière. Les Pirelli Pzero Corsa  en 235/35 R 19 à l'avant et en 285/35 R 19 à l'arrière ne sont pas non plus étranger au grip exceptionnelle de la Ferrari F430 Scuderia.
  • V8 32 s , 4308 cm3
  • 510 ch à 8500 tr/m
  • 470 nm à 5250 tr/m
  • 1350 kg - à vide DIN
  • 0 à 100 km/h : 3,6 s
  • 0 à 200 km/h : 11,6 s
  • 1000 m d/a : 20,9 s
  • 320 km/h