Recherche personnalisée

23 février 2015

Porsche 911 GT1 1996

Quand Porsche entreprit le développement de la 911 993 GT1 en 1995 pour son grand retour au Mans l'année d'après, le constructeur avait pour but avoué de mettre fin à la domination des McLaren-BMW F1 GTR, qui remporta cette année là le championnat du monde des GT (le championnat BPR GT à l'époque) et les 24 heures du Mans. Les deux 993 GT1 de l'équipe officielle Porsche sont donc alignées dès la saison 1996 aux 24 heures du mans, alors que tout le monde s'attend à une victoire des Porsche GT1 officielles, à la surprise générale, c'est l'écurie privée Joest Racing qui remporta la course avec un prototype TWR-Porsche LMP1. Les deux équipes officielles Porsche finissent la course en deuxième et troisième position, viennent ensuite trois McLaren de la quatrième à la sixième place. La première McLaren F1 GTR officielle du BMW Motorsport n'eut fini qu'en huitième position. La domination des moteurs Porsche lors des 24 heures du Mans 1996 sera radicale. Après son relatif succès au Mans, en fin de championnat BPR GT la même année, la 993 GT1 écrasera la concurrence en remportant les trois dernières épreuves où elle fut alignée mais c'est encore une McLaren F1 GTR qui remporta logiquement le titre, le dernier de ce championnat qui passa en 1997 sous la coupelle de la FIA et fut ainsi renommé FIA GT.
Porsche 911 GT1 1996
En 1997 pour la première année du championnat FIA GT, Porsche revient avec une nouvelle copie de sa prétendante au titre, la 911 GT1 Evo, bien qu'elle reprenne les codes design de la nouvelle 911 type 996, la structure du châssis reste elle très proche de la précédente version, la 993. Elle adopte surtout des évolutions aérodynamiques dont un fond plat, un nouveau train avant plus large, une suspension optimisée et une gestion moteur modifiée. La 911 GT1 Evo monta à plusieurs reprises sur le podium sans remporter la moindre victoire, elle fut totalement dominée par les Mercedes CLK GTR et même par les McLaren. C'est Mercedes-AMG qui fut donc sacré champion de cette première saison du championnat du monde FIA GT. BMW Motorsport deuxième et Porsche AG seulement quatrième derrière une McLaren GTR privé du Gulf Team Davidoff. Aux 24 heures du Mans 97, après avoir mené une longue partie de la course les 911 GT1 laissent une nouvelle fois la victoire s'échapper au Joest Racing et à leur TWR-Porsche WSC déjà victorieuse de l'édition 96. Mais cette fois elles ne finiront même pas sur le podium, les deux Porsche 911 GT1 officielles ayant dû abandonner. Ou quand Porsche gagne même quand il ne gagne pas. Les deux autres marches du podium sont occupées par des McLaren, l'officielle BMW Motorsport en troisième position.
Porsche 911 GT1 Evo 1997
Pour la saison 1998 Porsche fut revenu avec une nouvelle évolution beaucoup plus fine de la 911 GT1. Ce fut la première voiture de l'histoire de Porsche avec un châssis monocoque en fibre de carbone. Résultat une perte de poids de 100 kg, soit 950 kg au total à sec. Cela ne sera toutefois pas suffisant pour battre les nouvelles Mercedes CLK LM en championnat FIA GT qui remporteront les dix courses de la saison, dont six doublés. Porsche AG prit sa revanche aux 24 heures du Mans en réalisant cette fois le doublé avec ses deux 911 GT1 officielles devant Toyota, Nissan et BMW, les deux Mercedes CLK LM ayant dû abandonner suite à des problèmes mécaniques. Après trois ans de développement de sa 911 GT1, cette 66 ème édition de la célèbre course marqua la seizième victoires d'un moteur Porsche, plus que tout autre constructeur. Après ce doublé au 24 heures du Mans 98, Porsche retira définitivement sa participation officielle à la grande course Sarthoise et en GT.
Porsche 911 GT1 Evo 2 1998
Porsche 911 993 GT1 1996
6 cylin. à plat bi-turbo, 3200 cm3
600 ch à 7200 tr/m 1050 kg - à sec
320 km/h
L/l en M : 4,68.3 / 1,94.6
Porsche 911 996 GT1 1997 (GT1 Evo)
6 cylin. à plat bi-turbo , 3163 cm3
600 ch à 7200 tr/m
1050 kg - à sec
L/l en M : 4,71 / 1,98
Porsche 911 996 GT1 1998
6 cylindres à plat bi-turbo , 3220 cm3
550 ch à 7200 tr/m
950 kg - à sec
L/l en M : 4,89 / 1,99
La version de route, de son vrai nom 911 GT1 Strassenversion, a subit les mêmes modifications que ce soit aérodynamiques, châssis ou moteurs que son homologue en course au fil des évolutions. Plus sage, les trois versions affichent une puissance identique de 544 chevaux à 7200 tr/mn et un couple maximum de 600 newton-mètre. Les 911 GT1 de route sont environ 200 kg plus lourdes que celles de compétition. Les millésimes 1996 et 1997 reçoivent un intérieur complet de Porsche 993 et 996. La 996 GT1 Strassenversion de 1998 avec son châssis monocoque en fibre de carbone n'a été produite qu'en un seule et unique exemplaire, suffisant pour courir aux 24 heures du Mans en catégorie GT1.
Porsche 911 993/996 GT1 96/97 strassenversion
544 ch à 7200 tr/m
600 nm à 4250 tr/m
1250 kg - à sec
0 à 100 km/h : 3,7 s
0 à 200 km/h : 10,4 s
1000 m d/a : 20,4 s
310 km/h - limitée
Porsche 911 996 GT1 1998 strassenversion
544 ch à 7200 tr/m
600 nm à 4250 tr/m
1150 kg - à sec
0 à 100 km/h : 3,5 s
310 kmh - limitée
Production totale : 30 exemplaires
L'exemplaire unique de la Porsche 911 GT1 Strassenversion de 1998, victorieuse du Mans.