Recherche personnalisée

18 mai 2015

Mercedes SLR McLaren 722 2006

Pendant 14 ans entre 1995 et 2008, Mercedes a été le motoriste exclusif de l'écurie anglaise de Formule 1 McLaren avec le succés que l'on connaît: 1 titre des constructeurs en 1998 et 3 titres pilotes en 98, 99 et 2008. C'est en 1998 alors que l'équipe McLaren-Mercedes est au sommet de la Formule 1 que démarre le projet commun de ces deux géants de l'industrie automobile, le projet SLR. En janvier 1999 elle fut présentée une première fois au salon de Détroit sous la forme d'un concept-car baptisé "Vision SLR". En 2003 les premières Mercedes SLR McLaren étaient livrées aux clients, au prix de 460 000 euros. Elle était la vision de Mercedes de la super-car ultra moderne et performante, bien plus polyvalente qu'une Porsche Carrera GT ou une Ferrari Enzo, mais aussi légèrement moins performante que ces dernières. En 2006 la SLR 722 Edition, plus abouti sur bien des points, rendait hommage à la victoire du pilote anglais Stirling Moss lors de la course des Mille Miglia le 1 Mai 1955, qu'il remporta au volant d'une Mercedes-Benz 300 SLR portant le numéro 722, signifiant l'heure de départ de la course à 7 heures 22. Cette série limité à 150 exemplaires était vendue plus de 500 000 euros.
Extérieurement la Mercedes SLR McLaren 722 se pare d'une peinture exclusive, d'une lame en carbone à l'avant et d'un nouveau diffuseur à l'arrière en carbone lui aussi, ainsi que des nouvelles jantes de 19 pouces noirs cerclées d'aluminium. Les phares avant et arrière s'assombrissent et elle est aussi plus basse de 10 mm sur les deux essieux. La filiation avec le reste de la gamme de cette génération de Mercedes très réussi du début des années 2000 est évidente, avec ses doubles phares de formes ovoïdes et des lignes intemporelles, élégantes et fluides. L'intérieur à prédominance de cuire ce veut lui aussi plus sportif, à l'image de la console centrale dorénavant en carbone et de l'alcantara qui revêt le volant et les sièges baquets.
Le V8 Kompressor AMG voit sa puissance augmenter de 24 chevaux et 40 newton-mètre pour atteindre 650 ch à 6500 tr/m et un couple colossal maximum de 820 nm à 4000 tr/m, dont 650 disponible des 2000 tr/m, ce qui restera sa spécification la plus puissante, capable de propulser la SLR 722 à 300 km/h en moins de 30 secondes. La boite automatique à 5 rapports avec palettes au volant reste inchangée. Ce moteur à compresseur de 5.4 litres sera remplacé l'année d'après par le tout nouveau V8 AMG atmosphérique de 6.3 litres, qui sera le premier moteur conçu à 100 % par AMG.
Conçus et assemblés dans les usines de McLaren, le châssis et la carrosserie de la Mercedes SLR sont entièrement réalisés en fibre de carbone. Les suspensions à double tringles sont en aluminium. Pour la SLR 722 les ingénieurs sont parvenus à baisser le poids de 44 kilos pour un total de 1649 kg en ordre de marche. Les disques de frein passent en carbone-céramique et se voient dotés d'un diamètre plus gros à l'avant, 390 mm contre 370 mm sur la SLR de base. Les disques arrières sont eux toujours de 360 mm.
  • V8 Kompressor , 5439 cm3
  • 650 ch à 6500 tr/m
  • 820 nm à 4000 tr/m
  • 1649 kg - à vide DIN
  • 0 à 100 km/h : 3,6 s
  • 0 à 200 km/h : 10,2 s
  • 0 à 300 km/h : 28 s
  • 337 km/h
  • L/l/H : 4,65.6 / 1,90.8 / 1,25
  • Voies Av/Ar : 1,63.8 / 1,56.9 m
  • Empattement : 2,70 m