Recherche personnalisée

23 janvier 2016

Porsche 911 GT3 RS 4.0 2011

La sixième génération de Porsche 911 aussi appelée Porsche 997 fut lancée en 2004 et connut un véritable succès commercial. Elle est en effet la génération de Porsche 911 la plus vendue à ce jour. Ce succès passa aussi par ses nombreuses déclinaisons et autres séries spéciales toute aussi enviables les unes que les autres. En 2011 pour finir cette carrière à succès, Porsche commercialisa pour quelques 600 privilégier seulement, la 911 atmosphérique de route la plus radicale jamais produite, très proche du modèle de compétition GT3 RS R. Vendu 180 000 euros à sa sortie, ce bijoux de l'automobile a déjà prix plus de 50 % de sa valeur sur le marché de l'occasion en 5 ans avec des prix dépassant facilement les 300 000 euros, ce qui laisse plutôt rêveur. Autant dire que les acquéreurs de cette Porsche 911 GT3 RS 4.0 ne risquent pas de regretter leur achat.
En 2008 toute la gamme 911 profita d'un très léger relifting habituel de mi-carrière. Visuellement rien ne différencie vraiment une GT3 RS 4.0 d'une GT3 RS 3.8 elle même quasiment identique à la GT3 de base, si ce n'est bien sur les strippings de carrosserie spécifiques rappelant à tous amateurs de Porsche que vous avez certainement un des modèles les plus désirables et performants, et les déflecteurs sur le pare-choc avant qui équilibrent les forces d'appuis aérodynamiques avec l'essieu arrière, où l'aileron en carbone y en exerce une d'environ 190 kg à la vitesse de 300 km/h. À l'intérieur on retrouve bien sur un arceau-cage, un attribut spécifique aux versions RS, et les sièges baquets à coque en carbone légèrement revue. Alcantara, cuir et carbone compose la finition de cet ensemble résolument sportif. Cette Porsche n'étant pas un véhicule de tourisme l'habitacle se veut bien évidemment délesté de tout son équipement inutile. La plaque identifiant le numéro de l'exemplaire est apposée en face du siège passager.
Le flat 6 3.8 atmosphérique en aluminium voit sa cylindrée passer à 4.0 litres comme sur les GT3 R et GT3 RSR de course avec les bielles en titane et le vilebrequin directement issus de ces dernières. Il possède donc la plus grosse cylindrée vu jusqu'ici sur une 911 de route. Cette majoration de cylindrée à permis un gain considérable de puissance mais aussi des capacités de reprise à mi-régime. La puissance passe de 450 ch à 7900 tr/m sur la RS 3.8, à 500 ch à 8250 tr/m sur la RS 4.0. Le couple progresse logiquement aussi avec 30 nm supplémentaire soit 460 nm et sont surtout disponibles 1000 tr/m plus bas à 5750 tours. Les puissances spécifiques atteignent des valeurs records pour une voiture de route atmosphérique avec 125 ch et 115 nm par litre, identiques aux GT3 de course. Ce bloc est exclusivement associé à la boîte manuelle à 6 rapports.
Le châssis monocoque des Porsche 997 est repris des 996 et il emploi une conception en acier. Les GT3 RS 3.8 et 4.0 disposent des mêmes largeurs de voie avant: 1,50.9 m et arrière: 1,55.4 m, plus large qu'une GT3 de base, elle même plus large qu'une Carrera. Les freins disposent d'étriers fixes à 6 et 4 pistons en aluminium avec des disques au diamètre généreux de 380 mm à l'avant et 350 mm à l'arrière. Les encore plus performants et légers freins Porsche PCCB (Porsche Céramic Composite Brake) sont bien évidemment disponible en option moyennant une rallonge de près de 9000 euros, ceux-ci sont reconnaissables à leurs étriers de couleur jaune. La GT3 RS 4.0 est plus légère de 35 kg qu'une GT3 et de 10 kg qu'une GT3 RS 3.8, soit 1360 kg à vide DIN. Elle est aussi la plus légère de toute la gamme 997. Pour finir, les pneus sont en 245/35/19 à l'avant et 325/30/19 à l'arrière, inchangés par rapport à la RS 3.8 mais plus large que la GT3.
  • Flat 6 , 3996 cm3 , 24 soup.
  • 500 ch à 8250 tr/m
  • 460 nm à 5750 tr/m
  • Poids : 1360 kg - DIN
  • 0 à 100 km/h : 3,9 s
  • 0 à 200 km/h : 11,9 s
  • 310 km/h
  • L/l/H : 4,46 m / 1,85.2 / 1,28
  • Voie Av/AR : 1,50.9 m / 1,55.4
  • Empattement : 2,35.5 m