Recherche personnalisée

8 février 2016

Mercedes SLS AMG Black Series 2013

La Mercedes SLS AMG lancée en 2010 fut la première voiture à haute performance de l'étoile développée entièrement par AMG, de même que leur avait été confié la conception du V8 6.3 quelques années plus tôt avant ça. Avec la lourde tâche de succéder à la super-car McLaren Mercedes SLR, tout en démocratisant le niveau de performance offert avec une SLS AMG vendue pour seulement 45 % du prix de cette dernière, le pari se voulut entièrement gagné. Logiquement attendu une version Black Series était dès lors en préparation dans les ateliers AMG. La recette déjà connue est d'ajuster le compromis entre confort et performance en faveur d'une utilisation sur circuit. Ainsi transformée la SLS AMG Black Series se rapproche plus que jamais d'une voiture de course, en atténuant encore un peu plus l'écart qui la séparent d'une SLS AMG GT3, qui remporta entre 2011 et 2015, 12 titres équipes et 14 titres pilotes dans 18 séries de championnat ainsi que 18 courses d'endurance, le tout totalisant plus de 100 victoires. Quant à la Mercedes SLS Black Series, elle s'acquitta d'un chrono officiel de 7'25"67 sur la célèbre boucle nord du Nürburgring.
La Mercedes SLS AMG Black Series s'inspire ouvertement des SLS GT3, en effet les ailes avant et arrières très élargies qui profitent bien sur aux voies ou encore les jupes latérales avec écopes d'air font irrémédiablement penser à leurs homologues de course. L'avant se pare d'un nouveau spoiler et de déflecteurs d'appuis et l'arrière d'un nouveau diffuseur, le tout bien évidemment en carbone. L'aileron mobile des SLS AMG de base qui avait l'avantage de ne se déployer qu'à partir d'une vitesse utile laisse place à un aileron fixe réglable en carbone beaucoup plus léger et plus efficace. L'habitacle fait la part belle au carbone et à l'alcantara, en lieu et place du duo standard d'aluminium et de cuir. Les nouveaux baquets avec coque en carbone proche de ceux utilisés en course sont plus légers de 15 kg que ceux d'une SLS de base. La climatisation, le système de navigation GPS et le système audio Bang & Olufsen de très haute qualité font partie de l'équipement de série.
La Mercedes SLS AMG embarquait déjà une version spécifique du V8 M156 atmosphérique en aluminium de 6208 cm3 entièrement conçu par AMG, qui a commencé à équiper la gamme sportive de Mercedes à partir de 2006 et auréolé du prix de meilleur moteur de l'année 2009 de sa catégorie et du moteur le plus performant l'année d'après dans sa spécification M159 exclusive à la dite SLS alors fraîchement sortie. Pesant 3 kg de moins que le M156 soit 196 kg à sec, il est placé en position centrale avant longitudinal. Celui-ci à été largement retravaillé pour atteindre des niveaux de rotation encore plus élevés. Poussé ici dans ses derniers retranchements la puissance passe de 571 ch à 6800 tr/m à un encore plus valorisant 631 ch obtenue à 7400 tr/m, quant au rupteur il prend ni plus ni moins que 800 tours pour un régime de rotation maximum de 8000 tr/m. Pour sa dernière et définitive apparition le V8 AMG aura finalement dépassé pour l'occasion la barre symbolique des 100 chevaux par litre atmosphérique. Il est le V8 atmosphérique le plus puissant de la production mondiale monté sur une voiture de série. Le couple régresse lui très légèrement avec 635 nm à 5500 tr/m contre 650 nm à 4750 tr/m. Comme sur la SLS de base, la puissance est envoyée aux roues arrière via un arbre de transmission ultra-léger en carbone. La boite automatique AMG Speedshift MCT à 7 rapports et double embrayage autorise des passages de rapports en 100 millisecondes et est placée sur l'essieu arrière favorisant idéalement la répartition des masses. Pour finir les vocalises inimitable du V8 6.3 déjà unanimement louangées et reconnaissables se voient encore amplifiées et magnifiées par un collecteur d'admission et une ligne en titane, représentant un perte de poids de 13 kg. Au niveau du chrono, le 0 à 200 km/h d'une SLS AMG GT Final Edition de 591 ch et donné officiellement en 11,2 secondes, avec 40 ch de plus tout en étant plus légère on peut facilement estimer que la Black Series effectue cet exercice en 10,5 secondes ou moins.
Pour la première fois dans la conception d'une Mercedes, le châssis et la carrosserie des SLS AMG ont étaient réalisés en aluminium. Ce matériaux est moins chère mais plus lourd que la fibre de carbone tout en étant plus chère mais plus léger que l'acier et gardant des propriétés de résistance maximales. Sur la Black Series le poids baisse de 70 kg passant de 1620 à 1550 combiné aux 60 chevaux supplémentaire favorisent grandement le rapport poids/puissance avec un gain largement significatif passant de 2,83 à 2,45 kg/chevaux. Elle est équipée en série des freins AMG en carbone-céramique plus légers d'environ 40 % que le système de freinage classique (également disponible en option sur la SLS de base ce qui entre parenthèse réduirait légèrement les écarts réels entre les deux), tout en offrant des disques au diamètre plus important en 402 mm à l'avant et 360 mm à l'arrière, percés et ventilés, mordus par des étriers fixes à 6 et 4 pistons. Elle est aussi très équilibrée avec une répartition des masses idéale de 48 % sur le train avant et de 52 % sur l'arrière. La black Series est équipée de nouvelles jantes très légères de 19 pouces à l'avant et 20 pouces à l'arrière chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup 2 en 275/35/19 et 325/30/20.
  • AMG M159 V8 , 6208 cm3
  • 631 ch à 7400 tr/m
  • 635 nm à 5500 tr/m
  • Poids du V8 : 203 kg
  • V8 à sec : 196 kg
  • 1550 kg à vide DIN
  • 0 à 100 km/h : 3,6 s
  • 0 à 200 km/h : 10,5 s ±
  • 315 km/h
  • L/l/H en m : 4,64.6 / 1,97.7 / 1,26.4
  • Voies Av/Ar : 1,70.2 / 1,67.7
  • Empattement : 2,68 m
  • Nurburgring : 7'25"67 - AMG