Recherche personnalisée

6 avril 2015

BMW M3 GTS 2009

Si la M3 e92 de 2007 n'était pas la plus puissante de la catégorie et de sa génération (AMG C63 , Audi RS5 , ...), elle était assurément la plus efficace sur circuit par rapport à sa puissance et son couple. On se souvient que la M3 e46 avait eu sa déclinaison extrême avec la M3 CSL, il était alors normal d'attendre que BMW Motorsport se penche sur le cas de la e92. Chose faite deux ans après sa sortie avec la GTS mais avec comme toujours, une série ultra limitée à 135 exemplaires dont seulement 9 pour la France.
Extérieurement la BMW M3 GTS annonce la couleur et est disponible exclusivement dans cet orange. Elle adopte une lame aérodynamique à l'avant et un imposant aileron à l'arrière pour générer de l'appui à haute vitesse, la hauteur de caisse perd 16 mm à l'avant et 12 mm à l'arrière afin d'abaisser le centre de gravité. La GTS ne laisse aucun doute sur ses prétentions tant elle semble échappée des circuits. A l'intérieur l'équipement et minimaliste au possible, la finition de l'habitacle adopte des inserts en carbone et un volant en alcantara. Les sièges avants sports ont été remplacés par des baquets ultras légers Recaro qui semblent sortis d'une M3 GT2 de compétition. Ici pas de climatisation, d'autoradio ou encore de GPS. A l'arrière la banquette a été supprimée et laisse place à un arceau pour renforcer la rigidité du châssis. Les baquets Recaro et l'arceau sont homologué par la FIA.
La cylindrée du V8 de la M3 passe de 3999 à 4361 cm3 par augmentation de la course. Le bas-moteur est taillé dans un alliage d'aluminium et de silicone alors que l'échappement dispose de catalyseurs spécifiques et de silencieux en titane. La puissance passe ainsi de 420 à 450 chevaux au régime inchangé de 8 300 tr/min. Le couple progresse en rapport à la cylindrée , il passe à 440 nm (au lieu de 400) et il est atteint légèrement plus tôt à 3 750 tr/min. De son côté la boîte DKG à double embrayage et 7 rapports est maintenue inchangée , jusque dans ses démultiplications.
Côté châssis elle reprend toutes les qualités de la BMW M3 classique - équilibre, agilité, grip fantastique - mais les magnifies encore , tout en décuplant les sensations. Les amortisseurs sont réglables en compression comme en détente et il est aussi possible d'ajuster le carrossage , la hauteur de caisse , ou bien encore l'inclinaison de l'aileron arrière. La direction est ultra précise et les mesures prise pour l'allègement de l'auto ont permis de gagner 70 kg sur la M3 standard. Les disques de freins plus larges en 380 mm à l'avant comme à l'arrière sont mordus par des étriers six et quatre pistons. Les jantes noirs de 19 pouces sont pourvues de Pirelli P Zero Corsa en 255/35/ZR à l'avant et 285/30/ZR à l'arrière.
  • V8 32 s , 4361 cm3
  • 450 ch à 8300 tr/m
  • 440 nm à 3750 tr/m
  • 1530 kg - à vide DIN
  • 0 à 100 km/h : 4,4 s
  • 0 à 200 km/h : 14,8 s
  • 1000 M DA : 22,5 s
  • 305 km/h
  • Voies Av/Ar : 1,54.6 / 1,53.9 m
  • Empattement : 2,76 m